L’objectif du département de formation, devant devenir à terme une Faculté de Pharmacie, est double : i) répondre aux besoins exprimés par le Ministère de la Santé Publique (MinSan) de positionner des pharmaciens dans les formations sanitaires pour améliorer l’accessibilité de la population aux médicaments essentiels, ii) faire face aux nécessités de renouvellement démographique de la pharmacie malgache. En effet, à la date d’ouverture du Département de Pharmacie, à Madagascar, le nombre de pharmaciens recensés était très au-dessous de la moyenne de la région Afrique de l’OMS (<1/75000 habitants vs 1/20000 selon les recommandations de l’OMS), avec comme caractéristique une présence faible dans le secteur public et en constante diminution (20 en 1997, 5 en 2003). Ce déficit majeur en effectifs pharmaceutiques, tant qualitatif que quantitatif, aggrave le péril du système de soins à Madagascar, étant donné le rôle que joue le pharmacien dans la disponibilité, l’accessibilité et la qualité des médicaments et autres produits de santé, ainsi que dans leur usage rationnel. En 2013, la construction du cursus des études conduisant au Diplôme d’exercice Docteur en Pharmacie était complète et effective. Cela a été rendu possible grâce au travail réalisé par les enseignants malgaches affiliés au Département, à l’implication motrice et pérenne de laFaculté de Médecine et de la Faculté des Sciences de l’Université d’Antananarivo, à la responsabilité des Institutionnels malgaches (Ministère de la Santé Publique, Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, l’Ordre des Pharmaciens de Madagascar), grâce aussi au soutien permanent aux plans logistique, pédagogique et financier des partenaires extérieurs français et à l’appui de Centres de Recherche locaux (IMRA, CICM, CNARP).

Faculté de Médecine Antananarivo | Mentions Légales